CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
La lettre de motivation
3 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Reconversion des militaires : Missionreconversion vs Défense mobilité - ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier...

Défense mobilité limite la recherche dans le vivier des personnels en instance de reconversion dans le millésime en cours excluant les profils des millésimes passés et futurs

Ces personnels, déjà reconvertis, avantageusement détenteurs d’expériences civiles et de formations post-reconversion offrent pourtant les caractéristiques recherchées par les entreprises dans les profils d’anciens militaires mais ne sont plus accessibles dans les bases de données de l’institution. En phase de réactualisation et après une première expérience civile, ils sont expérimentés, connaissant déjà le monde de l’entreprise - monde encore étranger aux primo reconvertis .

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier

Les entreprises qui confient leurs recrutements uniquement aux organismes institutionnels – tel Défense Mobilité – à destination d’anciens militaires dont l’institution promeut à juste titre les qualités, se privent d’accéder, en ne suivant qu’une piste :
  • à plusieurs milliers d’autres militaires ayant quitté l’armée depuis peu d’années et forts d’expériences complémentaires à leur formation initiale de militaire
  • et surtout aux futurs partants qui ne se sont pas encore déterminés et qui souhaitent la discrétion.

En agissant ainsi, sans nécessairement le savoir, elles passent à côté d’autres excellents profils : ceux des milliers de cadres officiers et sous-officiers, en polarisant leurs efforts sur le contingent de reconversion de l’année, comportant un pourcentage extrêmement élevé de militaires du rang déjà peu ou pas diplômés à leur entrée dans l’armée et pas vraiment connectés au monde du travail à leur sortie.

Il ne s’agit pas de fustiger tel ou tel organisme mais il est patent que derrière l’objectif de reclassement il y a la volonté de ne pas afficher de mauvaises statistiques en la matière d’où l’extrême volonté de tout mettre en œuvre pour que les statistiques de reclassement du millésime en cours soient les meilleures possibles et de moins s’intéresser, voire d’ignorer ceux qui sont rayés des listings (depuis 3 ans - théoriquement) et qui pourtant sont toujours porteurs des aptitudes reconnues aux militaires et pour lesquelles les entreprises s’intéressent.

Les anciens militaires n’ont, une fois leur passage dans ces organismes de reclassement, plus de possibilité de bénéficier des offres de ces entreprises que l’institution a séduit en « vendant » leurs qualités taisant le fait que l’offre ne vaudrait que sur le millésime en cours alors que des milliers d’autres qui pourraient encore en bénéficier en sont exclus (théoriquement - antérieurs à 2014).

L’entreprise doit varier ses sources de recrutement

La solution est de miser sur d’autres tableaux dont www.missionreconversion.fr fait partie, une façon de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et de multiplier ses chances de recruter auprès d’une population plus large d’anciens militaires. Population dont l’accès ne lui sera pas spontanément proposé (jamais dans les faits puisque non organisée pour cela) dans son partenariat avec l’institution.

J’appelle les chefs d’entreprise à réfléchir : s’ils n’ont accès qu’au millésime en cours, il y aura fatalement moins de qualité et de choix que si leur accès s’étendait à plusieurs millésimes antérieurs. Je leur suggère donc de poster leurs offres d’emploi à l’intention de tous les anciens militaires, si tant est que recruter dans la corporation les tentent, et de se rendre ainsi visibles par le plus grand nombre d’entre eux avec le bénéfice supplémentaire de drainer d’autres candidatures, en toute transparence.

Un partenariat vivant et pratiqué :

Création, sur www.missionreconversion.fr, d’un espace de communication entièrement dédié à l’activité de l’entreprise cliente contenant l’essentiel des informations sur les missions attendues et les perspectives des jobs proposés. Cet espace contiendra les offres et permettra d’anticiper les recrutements futurs (recrutements en amont des besoins sur des personnels en projet de départ non-immédiat). Cette solution permet une visibilité permanente et, de facto, une certaine crédibilité et assurance de flux de candidatures. Cet espace sera réactualisé à la guise de l’entreprise partenaire.

Les offres seront présentes sur le site et la recherche se prolongera par interrogation de nos réseaux, cellules relais et transmission des demandes auprès de nos filières , y compris institutionnelles. Un sur-mesure approprié à entretenir une filière de recrutements fiables.

Toutes les conditions de ce partenariat feront l’objet de conditions particulières adaptées aux besoins de l’entreprise (précisant notamment le degré d’implication dans le recrutement).

Les personnels des armées en reconversion sont réputés répondre aux qualités exigées par les sociétés du secteur :

  • rigueur,
  • expérience,
  • prévention,
  • intégrité et disponibilité.

L’avantage de recruter de tels personnels est double, ils sont, en plus des qualités mentionnées, autonomes et disciplinés, capables d’agir loin des bases dans des conditions souvent très rustiques et bénéficient, pour la plupart des cadres, d’une retraite militaire qui leur fait appréhender la situation de la reconversion avec plus de sérénité (impact non neutre sur les conditions salariales).

En dehors de ces personnels, le site capte d’autres candidatures, issues du monde civil, en cohérence avec toutes les exigences - grâce à la pertinence des mots clefs.

Jean-Marc Trappler

Directeur de publication

MissionReconversion.fr : Accès à tous les anciens militaires : qu’ils soient en instance de reconversion - en projet abouti de reconversion - déjà reconvertis - en phase de réactualisation après une première expérience durant laquelle ils ont étoffés leurs acquis post-armée, mais exclus des services de reclassement institutionnels .

Organismes institutionnels de reclassement  : Réservé exclusivement à ceux qui franchissent aujourd’hui la porte de sortie de l’institution. Qualifiés d’ayant droits, ils ont seuls accès aux services, formations et primeur des offres confiées par les entreprises dans le cadre d’accords excluant les candidats déjà sortis et pourtant toujours porteurs du qualificatif d’anciens militaires.

Haut