CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
La lettre de motivation
3 Conseils
Reconversion : droits et dispositifs d’accompagnement (France)

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

10 choses à ne jamais faire si vous entamez un nouveau job

10 choses à ne jamais faire si vous entamez un nouveau job

Ne jamais faire !

Lorsque vous démarrez un nouveau job, vous voulez naturellement faire bonne impression dès le premier jour à vos patron et collègues. Bien sûr, vous êtes tout spécialement prudent et veillez à ne commettre aucune bêtise. Quelles sont les 10 choses qu’il est préférable de ne pas faire en tant que nouveau venu ?

1. Arriver en retard

Arriver à temps le premier jour est extrêmement important. En vous présentant en retard durant votre première semaine de travail, vous vous ‘offrez’ une mauvaise impression garantie. Testez en pratique combien de temps le trajet vous prend et prévoyez un peu de marge pour les circonstances imprévues. Vous êtes parti bien à temps mais vous êtes tout de même tombé en panne ou vous êtes bloqué dans une file monstrueuse ? Prévenez votre employeur sans attendre la dernière minute !

2. Tenue non professionnelle

Pas toujours facile de choisir la bonne tenue pour son premier jour de travail Vous ne pouvez pas deviner à 100% ce qu’on a coutume de porter dans votre nouveau bureau. Une règle à retenir : il est mieux d’être trop habillé que pas assez. Vous vous sentirez bien plus mal à l’aise en arrivant en jeans et en observant que tout le monde affiche le costume cravate.

3. Ne pas vous montrer intéressé à vous former

Beaucoup d’entreprises prévoient pour leurs nouveaux collaborateurs des sessions d’orientation et de formation, avant de les faire entrer dans leur nouvelle fonction. C’est parfois tentant de sauter l’un ou l’autre cours ou de ne pas les considérer comme importants. Le responsable de formation n’est pas votre supérieur direct mais il a un œil sur vous. Evitez donc tout comportement qui pourrait inciter quelqu’un à en faire part à votre chef ou à d’autres membres de l’équipe.

4. Attendre que les autres vous tiennent la main

Où que vous travailliez, il y a des procédures déterminées, des outils et des formulaires qui font partie du fonctionnement de l’entreprise. C’est possible que toute cette masse d’informations vous dépasse au début et que vous ne puissiez tout retenir. Estimez-vous heureux si un collègue prend le temps de tout vous expliquer mais ne partez pas du principe que c’est une obligation pour lui de le faire. Prenez l’initiative et essayez de chercher par vous-même d’abord, quitte à ce que cela vous crée quelques frustrations.

5. Demandez aux autres de faire votre boulot

C’est compréhensible que vous ayez besoin d’aide ou d’accompagnement les premières semaines à votre nouveau poste et que vous demandiez de l’aide à vos collègues. C’est même tout à fait acceptable. Mais il n’y a pas méthode plus rapide pour se faire des ennemis que de demander ou d’attendre que les autres reprennent votre travail. N’oubliez pas que votre manager vous a engagé parce qu’il croyait en vous. Demandez de l’aide quand c’est vraiment nécessaire mais croyez en vous-même et prouvez que vous pouvez aussi prendre certaines choses en charge tout seul.

6. Donner de nombreux coups de fil privés

Le temps que l’on passe au bureau sert effectivement…à travailler. Votre employeur ne vous paie pas pour papoter avec votre conjoint ou avec la babysitter de vos enfants. Si des amis ou des membres de la famille vous appellent toujours pendant les heures de bureau, rappelez-leur avant de commencer votre nouveau travail de vous téléphoner de préférence en dehors de votre journée de travail. Limitez vos conversations téléphoniques personnelles et tenez-les pour la pause déjeuner. Les situations d’urgence n’entrent évidemment pas en ligne de compte.

7. Demander tout de suite une augmentation

Pendant votre dernier entretien d’embauche vous avez surtout convenu de votre salaire avec votre nouvel employeur. Ne changez pas d’avis avant d’avoir commencé votre nouveau job. Une fois que vous avez accepté, difficile de revenir en arrière, donc contentez-vous en. N’attendez pas plus d’argent (et n’en demandez pas non plus) avant d’avoir fait vos preuves.

8. Tout changer

Naturellement, vous voulez faire bonne impression et montrer à votre nouvel employeur qu’il a fait le bon choix. Soyez très prudent en introduisant une nouvelle politique ou de nouvelles stratégies pendant vos premières semaines. Ce n’est pas la meilleure manière de montrer que vous pouvez travailler en équipe. Prenez un peu de temps pour comprendre votre job et tout maîtriser. Ce n’est qu’après un certain temps que vous pourrez proposer des suggestions de changement.

9. Être malhonnête

Dans un nouveau job, c’est normal que l’on ne soit pas bon tout de suite, il faut un peu de patience avant de pouvoir faire les choses correctement. Votre manager le sait et comprend cela. Cela ne vous évitera pas de devoir faire des choses inconnues et l’on attendra bien sûr de vous d’intervenir dans un domaine où vous ne vous y connaissez pas encore. Soyez honnête et avouez simplement que vous ne savez pas. L’honnêteté est très bien vue.

10. Avoir peur de poser des questions

Vous pouvez être si enthousiaste à vous lancer dans votre nouveau job que vous refusez carrément de poser des questions et que vous voulez tout explorer tout seul. Mais en passant à côté des questions les plus simples, vous êtes voué à l’échec. Au lieu de commettre une faute que l’entreprise risque fort de payer en temps et en argent, il est mieux de poser les bonnes questions sur tout ce qu’il vous est utile de savoir. Cela peut aller de la définition concrète de vos responsabilités à qui appeler en cas de problèmes avec l’internet ou le téléphone.

(sc) - Sources : Glassdoor.com

Haut