CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
Compétences comportementales et compétences techniques : pendant l’entretien
3 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

7 choses à ne surtout pas mettre sur son CV

 7 choses à ne surtout pas mettre sur son CV

Tout n’est pas bon à inscrire sur un CV. Quels points éviter de mentionner ? Ne faites plus d’erreurs : voici 7 informations "de trop" qui pourraient vous coûter le job de vos rêves.

1. Les détails de votre vie privée

Au-delà de votre nom et contact complet, il est inutile de mentionner d’autres détails privés. C’est valable pour votre âge, votre origine, votre état civil, toutes les informations se rapportant à votre famille... Toutes ces informations peuvent en plus induire le recruteur à la discrimination. Seule exception à la règle : si vous cherchez à intégrer une organisation engagée, il peut être pertinent de mentionner votre origine, religion ou opinion politique.

2. Le job de vacances de vos 16 ans

Débarassez votre CV de toutes les informations qui n’ont pas de rapport avec le job pour lequel vous postulez. Cela concerne tous les jobs que vous avez exercé dans votre jeunesse, ou dans un domaine sans lien avec votre secteur actuel. Oubliez donc tous vos jobs d’étudiant : ils n’ajoutent en général aucune valeur à votre CV.

3. Une photo

A moins de postuler pour devenir mannequin, actrice ou Miss Belgique, les photos devraient en général être absentes des CV. Beaucoup de recruteurs n’apprécient pas recevoir des CV avec photo : cela peut donner une mauvaise impression, en plus de placer le recruteur dans une position délicate car il est interdit de discriminer le candidat sur son physique. Sauf si l’employeur le demande spécifiquement, votre visage n’a donc rien à faire sur votre CV.

4. Vos exigences salariales

C’est un sujet assez délicat à aborder pour les candidats. Autant éviter d’en parler jusqu’à ce que le recruteur vous le demande spécifiquement. Attention alors à ne pas viser trop haut ou trop bas : donnez une fourchette raisonnable (inspirez-vous pour cela de notre compas des salaires). Ne mentionnez en tout cas jamais cela sur votre CV : attendez les dernières étapes du processus de recrutement.

5. Des mensonges

Sur les CV, la ligne entre "embellir" et "mentir" est très souvent franchie. Prenez garde : la découverte de vos petites impostures peut vous coûter la perte du job de vos rêves ! Le mensonge le plus courant est d’exagérer les période de travail prestées pour les anciens employeurs, pour cacher des périodes d’inactivité par exemple. Il y a de meilleures façon d’expliquer un trou dans votre CV...

6. Des informations confidentielles

Si vous avez mis en contact avec des informations confidentielles au cours de vos emplois précédents, c’est bien sûr une preuve de responsabilité. Même si cela peut être tentant, ce n’est pas une raison pour les mentionner sur votre CV : cela montre que vous n’êtes pas digne de confiance.

7. Vos licenciements (et la cause et ceux-ci)

Restez toujours honnête. Malgré tout, votre CV doit vous mettre en valeur ! Mentionner un licenciement aurait l’effet inverse. Ne mentionnez rien du tout : un mensonge par omission n’en est pas vraiment un : si le recruteur vous demande des explications, il faudra en donner. Soyez préparé à cette éventualité.

Page suivante : Retour sur 500 ans de CV

Haut