CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
3 Conseils
La lettre de motivation

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Fournir des références ?

Fournir des références?

À qui pouvez-vous demander de vous servir de référence ? Il est important que ce soit des personnes qui vous connaissent bien et qui soient prêtes à servir de référence. Il faut que vous obteniez l’autorisation de mentionner leur nom.

Il vous faut des personnes responsables qui seront capables de confirmer que vous avez travaillé à un endroit, de donner le titre exact de votre fonction, d’expliquer les raisons de votre départ et de fournir d’autres détails éventuels.

Vous devez impérativement savoir ce qu’ils diront sur votre passé professionnel et sur vos compétences.

Vous pouvez très bien donner d’autres références que votre ancien employeur : enseignants, relations professionnelles, clients,...

Si vous faites ou avez fait du bénévolat, pensez à utiliser le président ou d’autres membres de l’association comme référence.

Il est toujours bon de demander une lettre de recommandation à votre supérieur direct lorsque vous quittez un emploi. Vous pouvez bien sûr revenir plus tard pour en demander une, mais les gens changent de travail et sont parfois difficiles à retrouver.

Lorsque vous fournissez des références, vous vous engagez implicitement à accepter que le recruteur puisse se renseigner auprès de vos sources. Les références peuvent être également contrôlées de manière plus informelle : la vérification de vos emplois antérieurs. Le respect de la vie privée en limite cependant la portée.

Le contrôle des références vise d’abord à déterminer la concordance entre le poste à pourvoir et le candidat, ainsi qu’à éclaircir les périodes de chômage prolongées, s’il y a lieu. Au recruteur de bien étudier le CV et de porter une attention particulière aux anomalies qui pourraient être présentes, notamment les dates manquantes. Aussi, une surabondance d’emplois de courte durée peut être un mauvais signe. Il est important de connaître la raison derrière toutes ces anomalies ; un candidat qui n’a occupé aucun emploi pendant plus d’un an était peut-être était peut-être au chômage…

Le type de poste à pourvoir dicte l’ampleur de la vérification qui devra être faite. L’employeur voudra vouloir confirmer plusieurs aspects de la vie d’un candidat par l’intermédiaire des références fournies. Idéalement au moins deux références professionnelles et une référence personnelle, et ce, dans le but de déterminer si le candidat est digne de confiance.

Les questions suivantes sont acceptables et elles permettent d’en apprendre beaucoup sur un candidat :

1. Depuis quand connaissez-vous le candidat ?

2. Pendant combien de temps avez-vous travaillé avec le candidat chez X

3. Quelles étaient ses responsabilités ? Que faisait-il pour vous ?

4. Pour quelle raison a-t-il quitté cet emploi ?

5. Quelles sont ses forces ?

6. Dites-moi en quoi il est digne de confiance.

7. Le candidat est-il ponctuel ?

8. Comment s’entendait-il avec ses collègues/patrons/subalternes ?

9. Comment le candidat s’y prend-il pour travailler efficacement de manière autonome ?

10. Quelles sont les lacunes du candidat ou encore les aspects à améliorer ?

11. Comment envisagiez-vous l’avenir de ce candidat dans votre entreprise ?

Enfin, la question la plus importante est la suivante : « Embaucheriez-vous ce candidat à nouveau ? » Dans la majorité des cas, les personnes sondées donneront une réponse sincère à cette question.

AAB

Haut