CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
3 Conseils
Compétences comportementales et compétences techniques : pendant l’entretien

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Je ne décroche pas d’entretien – pourquoi ?

Je ne décroche pas d’entretien – pourquoi ?

Vous envoyez lettres sur lettres, CV sur CV et… rien. Le téléphone reste muet malgré vos efforts. Que se passe-t-il ? Il faut d’abord vous interroger si vous n’êtes pas – malgré la loi – dans un champ discriminatoire. L’âge en l’occurrence puisque étant sur un site de reconversion, cela sous-entend que vous avez une carrière derrière vous, et plus trente ans (d’âge - voire de carrière). En dépit de toutes les qualités que l’on prête aux séniors, les entreprises préfèrent les avoir chez le voisin que chez elles.

Mais il y a aussi d’autres facteurs dus à un manque de préparation dans l’élaboration de vos documents (CV et lettres de motivation), des imprécisions ou des normes non respectées qui discriminent votre candidature. Il convient de rappeler que le tri s’effectue selon des critères à la fois normés et de rapidité.

- Votre CV est-il « lisible » ?

Veillez à ce que vos expériences soient directement et véritablement lisibles. Le lecteur de votre CV doit percevoir immédiatement ce que vous voulez mettre en valeur et la hiérarchie d’importance que vous souhaitez donner à ces expériences. Vous pouvez partir d’un CV standard mais absolument mettre en exergue des compétences, qualités et expériences en adéquation avec le poste visé et celles exigées dans l’énoncé de l’annonce du recruteur.

Un job, c’est souvent des chiffres, alors sachez chiffrer vos compétences, expériences, réalisations et surtout réussites. Rien de tel pour étalonner votre professionnalisme et vous rendre attractif. Se passer de chiffres et se contenter d’un CV rédaction c’est assurément le panier. A une époque où tout se chiffre, vos chiffres seront les bienvenus et seront appréciés en fonction des besoins de l’entreprise qui recrute.

- Votre ciblage correspond-t-il aux annonces auxquelles vous postulez ?

Malgré vos qualités, expériences et compétences, vous ne pouvez postuler à un emploi de pilote de ligne si vous êtes pilote d’hélicoptère. Démineur si vous êtes instructeur de tir. Chef des RH si vous êtes chef de bureau. Médecin si vous êtes vétérinaire etc. etc. De même que vous ne pouvez pas devenir diplomate si vous affichez un caractère sédentaire. On appelle cela la congruence et c’est ainsi, si le poste requiert un diplôme et que vous ne l’avez pas, c’est pareil : votre CV ne sera pas en adéquation avec ce que recherche l’entreprise.

La polyvalence n’exclut pas la cohérence et certains postes requièrent des niveaux et des formations dont on ne peut se passer.

Interrogez-vous si vous ne « tapez pas à côté de la plaque » avec votre CV et les ambitions affichées. « Se sentir capable de … » et « être capable de … » sont deux modes qui cohabitent mal en recherche d’emploi. Alors ? Ciblez des emplois qui vous correspondent ou qui sont compatibles avec votre formation, expérience et aspirations réelles. Il convient donc d’éviter l’ « arrosage » mais de prendre une par une chaque annonce et de mettre en parallèle des exigences du recruteur vos critères personnels.

- Vos expériences, formations et compétences sont-elles recherchées ?

La rareté éventuelle de votre spécialité peut faire en sorte qu’elle n’est exploitable par personne. Le marché du travail est demandeur de compétences particulières et actualisées ; les vôtres sont peut-être anciennes et mériteraient une réactualisation ? A vous d’en juger (vous êtes informaticien diplômé en 1994 et rien dans votre CV qui indique une réactualisation des compétences depuis. Cherchez, au passage, le petit plus qui pourrait faire que ce soit votre CV qui regagne le haut de la pile. Explorez chaque ligne le l’annonce et renseignez-vous sur l’entreprise, un développement dans une zone donnée alors que vous maîtrisez la langue de cette zone et davantage pour y avoir effectué stages, voyages ou activités serait un plus à mettre en avant. Réagissez avec la même opportunité pour toutes les annonces et évitez ainsi le hors jeu.

MR

Haut