CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Armées
Qualités fondamentales du chef militaire
2 Management
Management : les 6 qualités d’un militaire
3 Groupe VIP 360
Devenir franchisé

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site, à l’origine, est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

L’entretien d’embauche : comment négocier le salaire ?

Un salaire élevé est important pour 77% des jeunes diplômés, même si ce n’est pas l’élément principal du bonheur des employés au travail, ce n’est pas une raison d’omettre la discussion lors de l’entretien d’embauche.

Lors de cet entretien, il est toujours délicat d’aborder la question de la prestation salariale. Pourtant, c’est un aspect à ne pas négliger puisqu’il est important que vous tombiez d’accord avec votre recruteur. C’est pourquoi, il existe des astuces pour mener cette discussion à bien.

PRÉPAREZ CETTE QUESTION AU PRÉALABLE

Avant l’entretien, il est important que vous réfléchissiez aux arguments en votre faveur pour pouvoir négocier votre salaire. On ne peut pas improviser cela. Il est important de vous renseigner sur les salaires moyens du marché dans votre secteur d’activité, pour votre poste et votre niveau d’étude afin de pouvoir discuter d’une offre réaliste ! Cela prouvera également à votre employeur que vous vous êtes renseigné et que vous avez une connaissance du marché. Internet, les magazines économiques et vos contacts dans le monde professionnel sont de bons moyens pour estimer votre salaire. Dans tous les cas, argumentez au mieux, et prouvez que vous avez une plus-value, comme une langue étrangère ou une compétence spécifique, qui pourra être valorisée dans votre salaire ! En effet, le salaire explique ce que vous allez apporter à l’entreprise, mettez-vous en avant pour justifier le salaire que vous souhaitez.

Aussi, avant de négocier, il est essentiel d’estimer votre rapport de force. Quelles sont vos forces et vos faiblesses ? Quelle est votre valeur sur le marché ? L’employeur en face de vous est-il en position de force ? Ces questions vous permettrons de voir jusqu’où il est possible, pour vous, de tenir tête face à l’employeur concernant la prestation salariale.

COMMENT ABORDER LE SUJET ?

Il est préférable de laisse le recruteur en parler, mais parfois, il est possible qu’il n’en parle que lors d’un second entretien. Vous pouvez alors demander à la fin de l’entretien, à quel moment ce thème sera évoqué car il ne faut surtout pas terminer l’entretien sans avoir abordé le sujet. Si vous laissez le recruteur aborder le sujet en premier, il vous fera une première proposition et cela vous permettra de réfléchir davantage, de cerner et d’identifier les attentes de l’employeur. S’il vous pose directement la question, n’hésitez pas à lui retourner la question ou à lui donner une fourchette de salaire, mais ne lui définissez pas de salaire précis. Commencez toujours par la fourchette haute pour vous laisser une marge de manœuvre.

Cependant, n’oubliez pas que les prestations diffèrent par rapport à la taille de l’entreprise. Vous ne pouvez pas attendre le même salaire dans une PME que dans une multinationale par exemple. De même, les salaires ne sont pas similaires à Paris et en province.

SOYEZ HONNÊTE

Cela ne sert à rien de gonfler votre ancien salaire, cela vous causera davantage de problème car aujourd’hui, les employeurs ont différents moyens à leur disposition afin de prendre connaissance de vos véritables anciennes prestations salariales, notamment en appelant votre ancien employeur. Soyez donc honnête, il ne faut surtout pas vous décrédibiliser avant même d’être embauché. De plus, ne mentez pas sur le salaire que vous attendez, n’essayez pas de demander moins pour être certain d’avoir le poste. L’employeur va penser que vous vous sous-estimez et que vous lui cachez un détail de votre parcours ! S’il vous propose un salaire inférieur à vos attentes, pensez aux autres avantages que ce poste vous apporte : véhicule de fonction, 13ème mois, tickets restaurant, etc.

Vous pouvez également entamer une négociation et vous permettre de proposer une revalorisation salariale si les objectifs fixés sont plus élevés que prévus. Enfin, si on vous propose mieux ailleurs, n’hésitez pas à le dire ! L’employeur, s’il vous veut vraiment dans son entreprise, sera tenté de vous offrir un salaire plus avantageux, surtout s’il s’agit d’une grande entreprise. Ne soyez tout de même pas leader de la négociation, vous avez peut-être votre futur supérieur hiérarchique devant vous. Tout de même, le fait d’être juste et dur, montre au recruteur que vous avez ces qualités, que vous pourriez utiliser lors de vos futures responsabilités.

Haut