CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
La lettre de motivation
3 Conseils
Compétences comportementales et compétences techniques : pendant l’entretien

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Les 7 Règles d’or pour se faire recruter en Ligne !

1. Avoir un CV "efficace" publié sur les principaux Jobboards

Même s’il risque fort de disparaître au profit du Profil sur un réseau social professionnel ou du CV 2.0, le CV « classique » est toujours aujourd’hui l’outil clé de la recherche d’emploi. Les recruteurs diffusent encore quasi systématiquement une annonce sur les principaux Job boards (Apec, Monster, Cadremploi, RégionsJob, …) et le CV est pour l’instant l’outil de candidature n°1. Ces mêmes Recruteurs réalisent encore leur sourcing (recherche de candidats) en premier lieu sur les CVthèques et le CV constitue donc le tout premier outil de visibilité du candidat déclaré !

Pour qu’il soit performant et passe avec succès le premier tri des candidatures, ce CV électronique doit être très classique dans la forme (pas de tableaux, de colonnes, de couleur,… autrement dit sans aucune originalité !) et très dense dans le fond. En effet, le plus souvent, le recruteur fait une requête sur des mots-clés dans une base de données et c’est un petit robot (logiciel) qui va scanner les CVs.

Un CV efficace doit donc respecter 3 critères : le titre (fonction exercée ou poste visé), les bons mots clés (consulter les fiches métiers sur Apec.fr, Pôle Emploi, Onisep ou Studyrama) et la fraîcheur ! Pour qu’un CV reste en « tête de gondole » ou « en haut du panier », il faut le mettre à jour régulièrement (1 à 2 fois par mois). Enfin, pour éviter tout risque, il est recommandé de fournir un CV Word en .doc et non .docx. Ce dernier est le format attribué par la version Windows 2007, avec lequel les recruteurs peuvent rencontrer des problèmes de lecture dus soit à une version plus ancienne de Windows ou à un problème de compatibilité avec les Mac. Il est donc préférable de privilégier un CV Word plutôt qu’un fichier PDF car ce dernier est considéré comme une image par certains logiciels et les mots clés n’y sont donc plus lisibles !

2. Réaliser un Audit de sa présence en ligne

Optimiser sa visibilité et maîtriser son identité numérique sont aujourd’hui essentiels . En effet, si tous les recruteurs n’utilisent pas encore les médias sociaux pour chercher et identifier les meilleurs candidats, ils s’en servent déjà pour valider, compléter et enrichir les informations contenues dans les CV ayant passé le premier tri . Ainsi, googliser un candidat est devenu un réflexe pour les recruteurs. Ceux-ci sont curieux comme tout le monde, et il serait donc étonnant qu’ils n’utilisent pas les informations à leur disposition, à portée de clic.

Le candidat a donc tout intérêt à se googliser lui-même pour prendre conscience de l’image qu’il véhicule quelque fois malgré lui. Cet audit de sa présence en ligne va lui permettre de répondre aux questions suivantes : A-t-il une présence en ligne ? Quelle est-elle ? Est-elle conforme à l’image qu’il souhaite donner de lui ? A-t-il un ou plusieurs homonymes ?

3. Maîtriser son Identité Numérique en se créant un profil sur Viadeo et Linkedin

Tout comme une entreprise, chaque individu a une marque personnelle constituée de son e-réputation (ce que les autres disent de lui) et de son identité numérique (ce qu’il dit de lui). S’il est impossible de contrôler son e-réputation, il est stratégique de construire son identité numérique pour mieux maîtriser son marketing personnel (Personal Branding) .

Le candidat va donc devoir réfléchir au message qu’il veut faire passer et à l’image qu’il souhaite véhiculer tout en veillant à la cohérence de celle-ci (utiliser les mêmes informations partout : photo, identité professionnelle, parcours, mots-clés).

Il va pouvoir façonner cette image en ligne en créant un profil complet sur les 2 principaux réseaux sociaux professionnels que sont LinkedIn et Viadeo. Ces 2 outils vont permettre au candidat de choisir l’identité professionnelle sous laquelle il décide de communiquer, et d’optimiser sa visibilité non seulement sur ces 2 sites, de plus en plus utilisés par les Recruteurs dans la recherche de candidats, mais également sur le web. En effet, ses profils LinkedIn et Viadeo vont rapidement apparaître en première page de Google et ce, parmi les tous premiers résultats, les plus consultés par les recruteurs.

4. Opter pour un CV 2.0 multimédia avec Doyoubuzz

Doyoubuzz est un extraordinaire outil, véritable site web dédié au CV ! Ainsi, le candidat va pouvoir disposer d’une adresse URL à son nom (très pratique pour illustrer une signature mail ou dynamiser une carte de visite), concentrer toutes ses présences en ligne en un même lieu (rubrique « Mes liens ») et profiter du remarquable référencement de Doyoubuzz (1ère place sur Google possible devant LinkedIn et Viadeo !).

Pour le contenu, Doyoubuzz permet de rapatrier directement les informations de son profil sur Viadeo ou LinkedIn. Du côté de la forme, Doyoubuzz propose une large gamme de modèles et de couleurs. Il ne reste plus qu’à composer le CV de son choix, à le personnaliser avec les logos des entreprises dans lesquelles on a travaillé et à le « customiser » grâce à la rubrique « Portfolio ». Le CV Doyoubuzz peut, en effet, être enrichi de contenus multimédia (vidéos, présentations PPT, photos, nuage de mots clés, …). S’il est aussi possible de « customiser » ses profils sur Viadeo et LinkedIn, l’outil le plus séduisant visuellement et le plus facile à « personnaliser » est de loin Doyoubuzz !

5. Etre curieux et s’engager sur les réseaux sociaux professionnels

Avoir un profil bien rempli sur Viadeo et LinkedIn est une étape indispensable, mais ce n’est pas suffisant pour se faire remarquer des recruteurs.

Si les réseaux sociaux professionnels constituent une belle vitrine pour le candidat, ils ne fonctionnent pas comme des CVthèques passives. Le candidat doit être actif afin d’attirer les recruteurs à lui et non pas se contenter d’attendre que ses profils soient consultés par eux.

Merveilleux outils de pilotage de carrière et véritables classeurs de cartes de visite, les réseaux sociaux professionnels sont aussi de formidables espaces d’expression, de discussions entre professionnels et d’engagement !

Pour que ces réseaux professionnels dynamisent réellement sa recherche d’emploi, le candidat doit donc passer à l’action. Tout d’abord, le minimum de curiosité consiste à utiliser les moteurs de recherche de LinkedIn et Viadeo pour consulter les profils de ses pairs et concurrents, explorer et cibler son marché, et identifier les bons interlocuteurs. Les solliciter directement va permettre au candidat de réaliser une enquête métier, de lancer une démarche réseau, de s’informer sur une entreprise ou de préparer un entretien de recrutement.

Afin de cueillir tous les fruits d’une utilisation optimale des réseaux sociaux professionnels, il convient de s’engager réellement en participant aux échanges et en lançant ses propres discussions sur les forums de discussion (Hubs sur Viadeo, Groupes sur LinkedIn) les plus pertinents dans son domaine d’activité, en répondant aux questions posées par les autres membres, en leur rendant service, en partageant l’information, etc … C’est ainsi que le candidat va attirer les recruteurs sur son profil car ces outils n’ont de limites que celles qu’il lui donnera !

6. Oser toquer directement à la porte des recruteurs

Le candidat doit prendre conscience que les réseaux sociaux professionnels lui permettent aujourd’hui d’être à égalité avec le recruteur ! Il ne doit donc pas hésiter à faire preuve de culot en toquant directement à sa porte pour faire acte de candidature ou doubler une candidature faite sur un autre canal (réponse à une annonce sur un Job board).

7. Asseoir son expertise par le biais de multiples outils 2.0 : Twitter – Hub/Groupe - Blog

Comment apparaître comme un expert aux yeux de ses pairs et de recruteurs potentiels ? Cela commence, comme énoncé ci-dessus (point 5), par participer aux échanges dans les groupes de discussions existants sur les réseaux sociaux professionnels. Pour aller plus loin, il est possible de lancer son propre espace de discussion en créant un Hub sur Viadeo ou un Groupe sur LinkedIn. Enfin, l’ultime étape d’une stratégie de Personal Branding consiste à tenir un blog professionnel dans son domaine d’expertise et à partager sa veille sur Twitter.

Source auteur : Jean-Christophe ANNA

Page suivante : Retour sur 500 ans de CV

Haut