CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Armées
Qualités fondamentales du chef militaire
2 Conseils
La reconversion des militaires
3 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Les applis les plus souvent bloquées par les entreprises

Les applis les plus souvent bloquées par les entreprises

De plus en plus souvent, les employeurs décident de bloquer l’utilisation de certaines applications sur les appareils mobiles de leurs employés. C’est ce qui ressort d’un rapport publié par Citrix (Enterprise Mobility Cloud Report). Quelles applis retrouve-t-on régulièrement sur la liste noire et pourquoi ?

Les applications mobiles récoltent souvent des informations personnelles et confidentielles stockées dans les smartphones ou tablettes. Une récente étude réalisée par le groupe de travail européen Article 29 dénonce même des infractions aux lois relatives à la protection des données et de la vie privée. Les sociétés semblent avoir compris le danger : le pourcentage des organisations limitant l’emploi des applis est passé de 11 pour cent à 18 pour cent en trois mois.

Mais les application représentant une menace en termes de diffusion de données ne sont pas les seules à se trouver dans le collimateur des employeurs. D’autres applications telles que les jeux ou les réseaux sociaux sont bloquées de crainte qu’elles ne diminuent la productivité des salariés.

Blacklist vs. whitelist

Parmi les applis mobiles blacklistées, on retrouve le plus souvent : Angry Birds, Facebook, Dropbox, YouTube et Skype. Étonnamment, cette dernière apparaît également sur de nombreuses ‘listes blanches’, à côté de Chrome, Adobe Reader, Evernote, TouchDown, c’est-à-dire des applications que les entreprises considèrent comme sûres ou utiles.

Il arrive qu’une application soit rayé d’une liste pour se retrouver sur l’autre. C’est le cas notamment d’Evernote : ce service de capture d’informations ou de médias agrémentés de notes apparaissait encore sur les listes noires l’an dernier mais reçoit désormais la cote ‘très utile’ sur la plupart des listes blanches.

(kv/sdb) – Bron : 6minutes.be / Citrix.com

Haut