CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
3 Armées
Qualités fondamentales du chef militaire

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Les erreurs des candidats : l’avis des recruteurs

Les erreurs des candidats : l’avis des recruteurs

A la question «  Quelles sont les erreurs les plus souvent commises lors des entretiens  ?  », voici les réponses de trois recruteurs professionnels

 :

  • Le manque de structure et de clarté dans les réponses. Le candidat doit également préparer des questions à poser au recruteur. Que ce soit par manque d’audace ou d’informations sur l’entreprise, je reçois des candidats qui font l’erreur de ne pas me poser de question.
  • Les erreurs les plus fréquentes sont  : arriver en retard au rendez-vous et ne pas s’excuser, mâcher du chewing-gum pendant l’entretien, ne pas veiller à sa tenue vestimentaire et se pencher en avant au point de quasi se coucher sur la table. En ce qui concerne le contenu de l’entretien, les candidats développent souvent une argumentation trop faible, sans exemples concrets illustrant leurs expériences. Leur discours manque de structure et souvent ils n’ont pas recueilli beaucoup d’informations sur l’entreprise. Notons encore que les candidats ne posent pas assez de questions au recruteur.
  • Il faut être soi-même, se présenter tel qu’on est et ne pas jouer la comédie. Un candidat a aussi intérêt à s’être préparé à l’entretien. Cela se traduit par la recherche d’informations, tant sur l’entreprise que sur la fonction pour laquelle il postule. Cela permet au candidat de ne pas se présenter tel un touriste et de poser

De manière plus large, voici les principales erreurs à ne pas commettre lors d’un entretien d’embauche  :

  • Ne pas s’impliquer
  • Être trop direct ou familier
  • Être évasif
  • Manifester de l’agressivité
  • Refuser de répondre
  • Regarder sa montre
  • Dire des banalités
  • Être Confus

  • Ne pas justifier ses affirmations
  • Se perdre dans les détails
  • Bluffer
  • Se Répéter
  • Être négatif
  • Répondre à côté de la question
  • Ne jamais sourire
  • Abuser de l’humour
  • Être excessivement flatteur
  • Être envahissant, parler trop longuement
  • Parler trop peu, se faire tirer les vers du nez
  • Mâcher du chewing-gum
  • Se sous-estimer, manquer de confiance
  • Ne pas poser de questions
  • Être sur la défensive
  • Ne pas avoir d’objectif
  • Oublier des réalisations importantes

Voici des commentaires exprimés par des recruteurs après une interview avec de jeunes diplômés universitaires.

Vous noterez qu’ils concernent des erreurs que l’on pourrait éviter facilement  :

  • «  Elle semblait terriblement mal à l’aise et passive. Elle devrait s’ouvrir davantage si elle veut faire impression  ».
  • «  Il n’a pas posé de questions intéressantes, à croire qu’il manque de motivation pour ce poste. Je ne suis pas arrivé à cerner ses intérêts  ».
  • «  Il devrait ne pas insister autant sur les questions de vacances et de salaire  ».
  • «  J’aurais préféré qu’elle réponde plus précisément et concrètement aux questions posées plutôt qu’entendre des montagnes de généralités  ».
  • «  Sous-estime la compétition qui règne dans le monde de la publicité  ».
  • «  Bien qu’elle ait beaucoup insisté sur son envie de travailler dans la finance, je ne suis pas convaincu de sa motivation. J’ai l’impression que quelqu’un l’a poussée à postuler chez nous  ».

Mais aussi  :

  • «  Logique, rationnelle et flexible. Il faudrait tester ses capacités d’initiative. Dans l’ensemble une bonne candidate  ».
  • «  Il s’est bien préparé et est un bon communicateur  ».
  • «  Elle a été franche en parlant de son niveau d’allemand et semble vraiment vouloir l’améliorer. J’apprécie cette manière de poser ses propres limites  ».

Avec l’aimable autorisation de Sabina Rondic

Psychologue du travail

www.unil.ch/soc

Haut