CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
2 Conseils
La lettre de motivation
3 Conseils
La reconversion des militaires

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Les règles d’or de la lettre de motivation

Les règles d’or de la lettre de motivation

À faire

Y mettre un peu du vôtre

Rédiger une lettre d’accompagnement (ou de motivation) pour chaque emploi auquel vous postulez peut sembler rébarbatif, voire une perte de temps. Souvenez-vous, avant de vous y atteler, qu’il s’agit là de l’élément-clé qui aidera le recruteur à déterminer la liste des candidats qui passeront en entrevue. Un vrai sésame !

Chaque opportunité d’emploi, chaque entreprise est différente. L’envoi de la même lettre pour chaque candidature est donc, d’emblée, une erreur. Une lettre personnalisée démontre votre intérêt et engagement face au poste convoité et votre désir de vous joindre au rang du personnel de l’entreprise.

Des recherches

Peu de gens aiment recevoir une lettre portant la salutation « À qui de droit ». Prenez le temps de trouver le nom du responsable du recrutement et adressez-lui votre lettre de motivation. Si le nom ne figure pas dans l’annonce, consultez le site internet de l’entreprise ou appelez pour vous renseigner. Si vous avez affaire à un groupe d’intervieweurs, l’alternative serait d’indiquer « Aux membres du comité d’embauche » ou « Madame, Monsieur ».

De plus, assurez-vous de connaître le titre exact du poste. Certaines candidatures requièrent la mention d’un numéro de référence. Prêtez attention aux moindres détails, sinon le résultat de vos efforts risque de finir au recyclage.

Adopter une attitude positive

Il va sans dire que la recherche d’emploi est un processus difficile. De fait, personne n’aime les gens qui se plaignent. Les employeurs veulent des employés confiants et heureux. Faites-le ressortir dans votre lettre d’accompagnement en soulignant vos meilleures expériences et non les points faibles. Ne vous attardez pas sur les compétences que vous ne possédez pas. Énumérez plutôt celles que vous maîtrisez à la perfection. Ne mentionnez pas non plus les difficultés que vous éprouvez à payer les factures ou le fait que votre dernier patron était nul.

Vérifier l’orthographe

Ne vous fiez pas au correcteur d’orthographe. Un logiciel de vérification de l’orthographe peut déceler les erreurs typographiques évidentes, mais cela ne veut pas dire que votre document est sans erreur. Relisez-vous au minimum deux fois et à voix haute.

Vous voulez que l’employeur vous perçoive comme une personne « matinale » et non « marginale » ? Il suffit de quelques lettres pour modifier le sens – impossible pour le correcteur d’orthographe d’en faire la distinction. Seule une vue perçante réussit à déceler ce genre d’erreur. Encore mieux, demandez à un ami de vous relire. Il est très difficile de déceler ses propres erreurs. L’apport d’un regard objectif est d’une valeur inestimable !

À éviter

Écrire un roman

Une lettre de motivation sert d’introduction et non d’autobiographie. N’écrivez que quelques paragraphes, ne dépassant pas une page, pour expliquer comment vos compétences et vos intérêts correspondent au poste en question. Les employeurs aiment évaluer une lettre d’un simple coup d’œil et risquent de ne pas tourner la page pour lire la suite.

Mentionner les attentes salariales

Les avis sont souvent partagés à ce sujet. Il arrive que certains employeurs demandent ses attentes à un candidat. Mais en règle générale, la mention de salaire devrait attendre la présentation d’une offre d’emploi. En mentionnant vos attentes salariales, vous risquez a) de vous éliminer d’entrée de jeu si celles-ci sont trop élevées (aux yeux de l’employeur) ; ou b) de recevoir un salaire moins élevé en proposant un salaire inférieur à celui que l’employeur aurait payé. Si l’annonce vous demande d’indiquer une attente de salaire, formulez une phrase telle que « Mes attentes se comparent aux normes courantes de l’industrie. » Vous retournez ainsi la balle à l’employeur, du moins jusqu’à l’entrevue.

L’exagération

L’exagération diffère légèrement du mensonge mais tous deux sont à éviter ! Bien des personnes qui ne mentiraient jamais sont prêtes à embellir leurs compétences pour se maintenir dans la course à l’emploi. Par exemple, en invoquant la connaissance d’une langue qu’elles n’ont pas parlée depuis des années ou la maîtrise de la conception web parce qu’elles ont suivi un atelier de trois heures façon « Le HTML pour les nuls ». Que ce soit avant ou après une embauche, si vos compétences s’avèrent éloignées de ces déclarations, vous perdrez, au mieux, votre temps, au pire, votre emploi. Les mises en page et polices fantaisistes

L’utilisation d’une police de caractères fantaisie peut donner une apparence moins professionnelle à votre lettre ou causer des problèmes de présentation si la police n’est pas compatible avec l’ordinateur de l’employeur.

Par ailleurs, utiliser une petite taille de police pour multiplier les mots ne trompe personne et rend la lettre difficile à lire. Optez pour une police classique mesurant au moins 10 points. Sur papier, le Times New Roman est plus facile à lire. Dans un courriel, l’Arial ou tout autre type sans empattement est à privilégier.

Si vous soumettez votre candidature par la poste ou en personne, prenez le temps de choisir un papier de bonne qualité. Les papiers de couleur blanc cassé s’assimilent mieux à l’encre foncée. Si vous avez une imprimante couleur, vous pouvez utiliser l’encre bleu marine ou violet foncé pour que votre lettre d’accompagnement soit subtilement différente des autres. Parce que la clé, c’est la subtilité.

Notez que si vous expédiez votre lettre par courriel, vous perdez un peu le contrôle de l’affichage sur l’ordinateur à partir duquel elle sera ouverte, pis de la version imprimée. Enregistrez et envoyez une version non-modifiable telle qu’un PDF, qui fige la mise en page.

Le gaspillage

Il est inutile d’énumérer toutes les fonctions de vos postes antérieurs ou tous les endroits où vous avez travaillé, l’employeur le verra dans votre curriculum vitæ. Si le poste exige des compétences spéciales telles qu’un diplôme universitaire, la connaissance d’une langue ou une certification particulière, indiquez-les. Ne choisissez que quelques qualifications figurant dans l’annonce d’emploi, car votre lettre risque d’être lue attentivement. Réservez vos loisirs pour le curriculum vitæ ou, mieux encore, l’entrevue.

La réécriture à partir d’une ancienne lettre

Quand on cible un domaine d’activité ou une série d’entreprises en compétition les unes avec les autres, la fausse bonne idée est de garder la matrice d’une lettre précédente et de n’y modifier que le nom et l’adresse de l’entreprise. Quel gain de temps, n’est-ce pas ?

Pourtant, il n’existe pas de méthode plus efficace pour ruiner vos chances d’obtenir cet emploi à la Poste en vantant la fiabilité du service de livraison chez UPS. Le correcteur d’orthographe n’y pourra rien !

Si vous privilégiez un envoi par courriel, souvenez-vous que le nom du fichier joint sera visible. Ainsi, un document intitulé « Modèle de lettre » n’impressionne pas le recruteur. En revanche, une sauvegarde du type « Votre Nom_Titre du poste » lui permettra d’associer avec aisance candidat et poste, surtout si plusieurs processus d’embauche ont lieu en même temps.

Céline Saday, rédactrice-éditrice avec POSS.CA

Haut