CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
3 Conseils
Les conditions de l’indemnisation du chômage des anciens militaires

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Pour travailler heureux, travaillons cachés ?

Pour travailler heureux, travaillons cachés ?

Opinion sur les opportunités et les risques d’une forte visibilité dans le monde professionnel.

Dans notre société centrée sur l’individu, nombreux sont ceux qui cherchent à se distinguer de la masse, à créer une identité qu’ils pourront revendiquer comme étant leur marque de fabrique personnelle. Ce qui les rendra uniques.

Dans le monde professionnel, les distinctions sont nombreuses et les possibilités de rayonner existent sous des formes très diverses : prix professionnel, publication, identification comme haut potentiel…

Par ailleurs, un engagement extra-professionnel fort (présidence d’une association, enseignement, voire blogging…) participe aussi de votre visibilité dans et en dehors de votre entreprise.

Mais être plus visible implique aussi d’être plus observé. Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

incognito

1. Être reconnu par son entreprise

De la même manière que les armées ont leurs décorations, dans l’entreprise, nombreuses sont les situations qui peuvent vous amener à vous distinguer particulièrement : performance exceptionnelle, gestion d’un projet stratégique et innovant, sélection dans le programme d’accompagnement des hauts potentiels… Autant d’évènements qui peuvent appuyer une évolution de carrière plus rapide que la moyenne en vous identifiant comme un collaborateur avec des capacités élevées et un potentiel de performance encore important.

J’identifie trois principaux canaux de visibilité dans l’entreprise :

  • Performance exceptionnelle validée par une récompense officielle (de type « award » par exemple)
  • Prise en charge d’un grand projet stratégique pour l’entreprise
  • Intégration à un éventuel programme d’accompagnement des hauts potentiels.

Chacun de ces points est susceptible de vous exposer – dans les deux sens du terme – fortement au sein de l’organisation.

Cette exposition est à double tranchant. En cas de confirmation de son potentiel ou des performances passées, ou en cas de réussite ayant permis de mener à bien le projet, le prestige du salarié concerné dans l’entreprise en ressort encore grandi et ouvre une voie royale pour de futures évolutions de carrière.

En revanche, de ce prestige découle aussi de plus grandes attentes et une visibilité accrue dans l’organisation, qui sera d’autant plus pénalisante en cas d’échec. Le risque étant, un peu comme le décrit le principe de Peter, de finalement atteindre le niveau de responsabilité auquel vous finirez par échouer – au vu et au su de tous, donc – ou le moment auquel vous vous serez complètement usé à la tâche et ne serez plus en mesure de reproduire vos performances passées.

Selon le type d’entreprise dans laquelle vous travaillez, la chute pourra être dure, et le management plus ou moins enclin à prendre en compte vos performances passées dans l’évaluation de votre apport à la société. Sans parler des jalousies que vos distinctions précédentes auraient pu générer auprès de vos collègues.

2. Être reconnu dans un cadre extra-professionnel

Votre visibilité peut aussi s’être développée au-delà du cadre de votre entreprise, du fait de votre expertise sur un sujet précis, de vos engagements extra-professionnels, ou bien de votre présence online.

Par exemple, vous pouvez avoir été nommé dans le cadre de la remise de trophées professionnels (DRH de l’année, Prix de l’ingénieur de l’Année, Trophée des femmes de l’industrie…), être un membre reconnu d’une association, ou bien encore être un bloggeur-star J

Ce type de reconnaissance vous offre une visibilité importante à l’extérieur de l’entreprise, et peut donc être génératrice de propositions intéressantes de la part d’autres sociétés, en vous faisant apparaitre comme une référence auprès des spécialistes de votre domaine d’intervention.

Cependant, en fonction du temps que vous devez y consacrer, cette activité devra être connue de votre hiérarchie, qui l’acceptera plus ou moins selon l’apport qu’elle pourra avoir pour votre entreprise dans votre quotidien professionnel.

De plus, si vous êtes visible, la question de l’investissement que vous pouvez apporter à une organisation se posera de plus en plus. Votre activité extra-professionnelle ne risque t’elle pas de prendre le pas sur vos responsabilités quotidiens ? Comment concilierez-vous vos engagements professionnels et extra-professionnels ?

Autant d’interrogations qui pourront se former dans l’esprit de recruteurs potentiels, qui risquent de même de considérer votre activité extra-professionnelle – celle pour laquelle ils vous connaissent – comme votre activité principale.

Attention donc à bien maitriser l’image que vous renvoyez sur ce point.

3. Trouver le juste équilibre

Alors, comment concilier visibilité et réussite professionnelle le plus longtemps possible ?

Dans le cadre de la visibilité à l’intérieur de l’entreprise, l’essentiel est de rester à l’écoute de vos capacités et de savoir alerter votre hiérarchie lorsque la charge de travail devient trop importante ou que le projet confié ne pourra pas être réalisé dans le respect des objectifs initialement fixés. Votre management appréciera votre franchise et considèrera que vous êtes une personne fiable se souciant de la bonne marche de l’entreprise, si vous expliquez efficacement pourquoi vous ne pourrez pas atteindre les objectifs fixés.

En-dehors de l’entreprise, soyez prêts à faire des choix, qui devront avant tout privilégier l’activité que vous considérez comme étant votre principale. Dans tous les cas de figure, votre hiérarchie doit donner son accord pour vos activités autres si celles-ci sont susceptibles d’avoir un impact sur votre présence au travail.

Trouvez le temps de faire les choses bien, ou ne les faites pas. Votre image à l’extérieur dépend de la qualité de vos interventions extra-professionnelles, et celles-ci doivent donc pouvoir bénéficier de toute votre attention si vous voulez qu’elles vous soient profitables in fine.

Source : recrutessence.com

Haut