CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Management
Management : les 6 qualités d’un militaire
3 Conseils
Votre CV est trop long ? Les éléments à supprimer

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site, à l’origine, est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Recherche d’emploi : les bonnes astuces pour se faire repérer sur les réseaux sociaux

Recherche d'emploi : les bonnes astuces pour se faire repérer sur les réseaux sociaux

Impossible de se contenter des outils classiques de recherche d’emploi. Il faut désormais exister sur le Net. Et pour y arriver, les réseaux sociaux – Viadeo, Facebook, Twitter et Linked-In – sont devenus absolument incontournables. Nos conseils pour optimiser vos profils.

Ils permettent de se faire repérer, d’enrichir son carnet d’adresses et de solliciter ses relations. Ils se révèlent surtout très efficaces pour entrer directement en contact avec des dirigeants d’entreprise, des responsables RH ou des chasseurs de tête. Pour les deux-tiers des Français, les réseaux sociaux sont des outils efficaces pour faciliter une recherche d’emploi (enquête Keljob.com). Reste à savoir les utiliser de façon optimale.

Viadeo : soyez précis et concis

Pour vous faire repérer parmi les 5 millions de Français inscrits (40 dans le monde), soignez votre profil. Présentez votre projet en tête. Par exemple : "J’ai passé 3 ans chez... en tant que... Je cherche un poste de... dans telle spécialité, tel secteur d’activité". "Si vous êtes en poste, préférez les formules plus vagues : “Je suis à l’écoute du marché”, “Je suis ouvert aux contacts”", conseille Mounira Hamdi, manager dans le marketing digital. Mettez en valeur vos expériences les plus importantes. "Précisez vos missions, les objectifs fixés et les résultats atteints, les compétences développées", indique Jean François Ruiz, expert en réseaux sociaux et créateur du blog Webdeux.info. Et n’oubliez pas d’ajouter une photo : les profils illustrés sont sept fois plus consultés. Pour constituer votre réseau, n’invitez que des personnes que vous avez côtoyées et qui évoluent dans votre secteur d’activité, occupent la même fonction ou affichent des centres d’intérêts proches des vôtres. Un réseau se caractérise par la qualité des liens entre ses membres, pas par le nombre de noms.

Facebook : faites savoir que vous recherchez un emploi

A priori, Facebook n’est pas le plus approprié pour chercher un job. "Mais avec plus de 22 millions d’inscrits en France, il offre une grande visibilité", reconnaît Jacques Froissant, fondateur du cabinet de recrutement Altaïde. Indiquez sur votre statut, que vous êtes disponible ou en quête d’une nouvelle opportunité professionnelle. Chaque membre a en moyenne une centaine d’amis, qui sont autant de contacts capables de relayer votre demande. Devenez “fan” des pages de certaines entreprises pour découvrir leurs métiers et être au courant de leur actualité. Vous pouvez même entrer en contact avec l’administrateur de la page pour avoir plus de détails sur la société. Autre option : utiliser l’une des applications professionnelles. Créez, par exemple, une page dédiée "Reality Job Search", sur laquelle vous communiquerez spécifiquement sur votre recherche d’emploi. Attention toutefois, à bien configurer vos paramètres de confidentialité, afin de ne pas diffuser des informations privées à des contacts professionnels.

Twitter : mettez en avant vos expertises

Avec 2,5 millions d’utilisateurs en France, on est loin de la visibilité offerte par Facebook. En revanche, Twitter s’avère particulièrement efficace pour connaître en temps réel, voire en avant première, les postes à pourvoir. "Je publie les nouvelles annonces de mon cabinet simultanément sur Twitter et sur notre site institutionnel", indique Jacques Froissant. Plus intéressant encore, Twitter permet d’avoir connaissance d’offres "souterraines". "Ceux qui recherchent un profil spécifique postent un message en demandant à leurs contacts de le “retwitter”, c’est à dire de le relayer", explique Anthony Babkine, spécialiste en stratégie digitale et e-réputation. Pour les pros du web, de la com’ ou du marketing, c’est le site idéal pour mettre en avant son expertise.

Linked-In : surtout adapté aux profils internationaux

Avec 120 millions de membres (dont 2,5 millions en France), cette plate forme anglophone est, avec Viadeo, l’autre réseau incontournable, pour ceux qui veulent donner une orientation internationale à leur carrière. Il est recommandé de créer son profil en français et en anglais. "Renseignez bien vos “skills” (compétences) : si vous êtes informaticien, indiquez les technologies, les logiciels, les langages que vous maîtrisez, insiste Anthony Babkine. Ces mots-clés permettront de vous faire rapidement repérer. " Pour renforcer votre crédibilité, faites vous recommander. Mais pas par n’importe qui. Par des DRH, des directeurs généraux ou des managers. Evitez les appuis de collègues ou de clients, mal vus car assimilés à du copinage. Comme sur Viadeo, un abonnement (30 dollars par mois) permet de savoir qui a consulté votre profil, de faire des recherches plus approfondies et de contacter en direct n’importe quel membre du réseau. Mais il existe des astuces pour développer son carnet d’adresses gratuitement : repérez les groupes professionnels en lien avec le métier que vous voulez exercer et rejoignez-les. Ceux qui visent un poste en Allemagne, en Europe centrale ou en Asie devront aussi s’inscrire sur le réseau professionnel, Xing, bien implanté dans ces zones.

Réseaux hyper-spécialisés : misez sur eux pour avoir des contacts ciblés

ImmoWebPartner pour l’immobilier, Pacioli pour les experts comptables, Digikaa pour les professionnels du Web… Ces plates-formes visent un secteur précis. D’autres s’adressent plutôt à une population ayant des besoins spécifiques, comme Wizbii et Yupeek pour les jeunes diplômés. Ces réseaux peuvent être efficaces pour se faire remarquer par des pairs et échanger des informations ou des contacts très ciblés. Mais ils restent confidentiels. La meilleure stratégie est donc de s’y inscrire en plus d’un réseau généraliste.

Céline Deval

Source : capital.fr

Haut