CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La lettre de motivation
2 Conseils
La reconversion des militaires
3 Conseils
Militaires en reconversion : mise en valeur de nos atouts

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Reconversion : le rejet des seniors ?

Reconversion : le rejet des seniors?

Les séniors candidats à l’emploi ne sont pas à la fête, la discrimination dont ils font les frais est une triste réalité et vaut tout autant pour les anciens militaires que pour les civils.

Ces derniers ont pourtant excellente réputation, savoir-être et savoir-faire appréciés, bons préjugés : les recruteurs ne tarissent pas d’éloges à leurs égards. Tous ont en tête un exemple précis d’un ancien militaire qui a réussi son challenge et tous se féliciteraient d’en recruter un. Mais la réalité est toute autre : bonne réputation, oui, pourtant, dès qu’il s’agit d’embauche, le critère de l’âge revient gâcher le tableau : passé 50 ans, le malus de l’âge vous rattrape inexorablement.

Preuve en est, les séniors font partie des plus gros contingents de chômeurs.

Le recruteur ne vous le dira jamais directement mais votre âge entrera toujours en ligne de compte pour la sélection au point qu’un millésime qualifié de « vieux » sans jamais être dit ainsi d’ailleurs, sera systématiquement écarté - hormis certains profils dont on ne parlera pas tant ils sont minoritaires. Senior, vous pourrez truffer votre CV d’autant de mots clés que vous voudrez, le tri s’opérera en fonction du facteur âge et pour plus de 75% des cas, vous serez rejeté.

L’entreprise, il ne faut pas exagérer tout de même, ne rejettera pas tous les séniors, elle a dans son panier, des emplois précaires taillés sur mesure pour ces damnés du travail. A demi-mot, c’est bien le discours qui prévaut : trop chers, inadaptés et trop près de la retraite ( parfois à 15/20 ans...

Le problème n’est pas le travail des séniors, le problème est de retrouver un emploi pour un sénior, ce n’est pas tout à fait la même chose. Une entreprise cherchera souvent à se séparer d’un "ancien" et ce ne sera certainement pas pour en réembaucher un !

MR

Haut