CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Management
Management : les 6 qualités d’un militaire
2 Conseils
La reconversion des militaires
3 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site, à l’origine, est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Retrouvez le mail d’un recruteur !

Retrouvez le mail d'un recruteur !

Les réseaux sociaux pros sont d’extraordinaires outils pour identifier vos interlocuteurs cibles dans les entreprises.

Vous rêvez de travailler au Marketing chez Danone ?

Direction la version avancée du moteur de recherche de Viadeo ou Linkedin. Vous y avez accès en cliquant sur "Recherche avancée" sur Viadeo à droite de la fenêtre du moteur située au dessus du menu ("Avancée" sur Linkedin). Il vous suffit de saisir Danone dans la fenêtre "Société" ("Entreprise" sur Linkedin) et marketing dans la fenêtre "Fonction" en veillant à cocher les cases "Société actuelle uniquement" et "Fonction actuelle uniquement".

Et le tour est joué ... à condition d’avoir un compte Premium sur Viadeo et que votre cible soit un contact de niveau 1 ou 2 sur Linkedin. Seul le prénom sera visible pour les contacts de niveau 3 et "Utilisateur Linkedin" apparaîtra en lieu et place du nom. Heureusement depuis mon dernier billet, vous savez comment "démasquer"ces personnes !

Identifier un recruteur c’est bien, le démasquer c’est top, mais lui écrire c’est encore mieux !

Avec un abonnement Premium sur Viadeo (30 euros pour 3 mois), vous pouvez écrire de façon illimitée à tous les utilisateurs de la plateforme. En revanche dans la version gratuite du réseau social pro N°1 en France, impossible ! Idem sur Linkedin (à noter que dans la version payante de Linkedin, le nombre d’Inmails est limitée).

Mais alors comment faire ?

La demande de mise en relation

Evidemment, vous pouvez utiliser la fonction "Ajouter à mes contacts" sur Viadeo ou "se connecter" sur Linkedin, pour inviter votre cible à faire partie de vos contacts et en profiter pour accompagner cette demande de mise en relation par un message personnalisée, mais il s’agit là d’une utilisation détournée de ces outils que je ne recommande pas.

Inviter une personne à rejoindre son réseau sur Linkedin ou Viadeo revient pour moi à matérialiser online un contact qui existe déjà offline. Pour construire un réseau solide (et bien réel), je vous conseille donc de n’inviter que des personnes que vous connaissez déjà et de n’accepter que les invitations des personnes que vous avez effectivement rencontrées. Sinon, vous allez construire du vent et là votre réseau sera bien virtuel !!! J’en profite pour rappeler que les réseaux sociaux quand ils sont utilisés correctement n’ont absolument rien de virtuel : les utilisateurs de Viadeo et Linkedin sont de vraies personnes comme vous et moi et non des clones ou des robots !

Et puis, mettez vous à la place de votre interlocuteur cible, appréciez-vous les invitations que vous recevez en provenance de parfaits inconnus ? Sans oublier que le destinataire de l’invitation ne vous connaissant pas ne lira pas forcément le message d’accompagnement et se contentera de le supprimer ...

Ecrire via un groupe Linkedin

Voici une première astuce. Sur Linkedin, il est possible d’écrire gratuitement à une personne avec laquelle vous n’êtes pas en contact direct à condition que vous fassiez partie du même groupe de discussion.

Je vous invite donc à jeter un oeil du côté des groupes de discussions fréquentés par votre interlocuteur cible. Regardez déjà dans la colonne de droite de son profil, si vous avez en commun un groupe de discussion.

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le groupe de discussion (ici le groupe "FrenchWeb") et à rechercher cette personne dans le mini moteur du groupe dans la rubrique "Membres". Passez le curseur de votre souris sur le contact et la fonctionnalité "Envoyer un message" apparaît à droite. Vous pouvez alors lui écrire ...

... alors que si vous cliquez sur "Envoyer un Inmail" directement sur son profil ...

... vous avez le droit au sympathique message suivant :

Si vous n’êtes pas membre d’un même groupe de discussion, vous pouvez consulter la liste des groupes auxquels appartient votre interlocuteur cible tout en bas du profil dans la colonne principale et ... vous inscrire à l’un d’eux.

Retrouver le mail de votre interlocuteur

Oui, c’est possible et je vais vous expliquer comment.

Mais avant de lancer cette investigation, regardez à tout hasard si le mail de votre cible n’apparaît pas dans sa présentation (rubrique "Résumé" du profil). De nombreux utilisateurs y indiquent directement leurs coordonnées. La consultation des "coordonnées" quant à elle ne sera pas utile, car l’e-mail est maqué quand la personne n’est pas un contact direct.

1. Déterminez la structure du mail

Saisissez le nom de l’entreprise de votre cible dans Google pour identifier le nom de domaine (l’URL du site web de l’entreprise).

Puis utilisez, toujours dans Google, la formule magique "email * * nom de domaine".

Dans l’exemple ci-dessous, le nom de domaine est hager.fr et la formule : "email * * hager.fr".

Cette formule va vous permettre d’identifier les mails basés sur cette structure. Dans le cas de la société Hager, deux types de mails semblent co-exister : initialeduprénom.nom@hager.fr et prénom.nom@hager.fr.

2. Testez la structure du mail

Vous pouvez utiliser l’outil Mailtester pour vérifier que l’adresse existe bien

Vous pouvez également télécharger le plugin "Rapportive" et l’utiliser dans gmail (ou Outlook social connector pour Outlook). Cliquez sur le bouton "Nouveau message" de gmail, puis saisissez l’adresse mail à vérifier comme si vous alliez écrire à cette personne et passez le curseur de votre souris sur cette adresse mail. Dans la colonne de gauche de gmail, votre cible va apparaître avec le listing complet de toutes ses présences sur les médias sociaux (Facebook, Linkedin, Twitter, Google+, ...).

Du coup, si votre cible apparaît bien, c’est que l’adresse mail est juste. Pratique et bluffant, non ?

Mais attention, si elle n’apparaît pas, le mail que vous avez reconstitué n’est pas forcément faux ! Il se peut très bien que votre cible ai associé son adresse mail personnelle à ses comptes sur les médias sociaux. Dans ce cas, Rapportive ne la trouve pas.

Par Jean-Christophe ANNA

Haut