CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
3 Conseils
La lettre de motivation

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Une petite entreprise : bonne ou pas pour la carrière ?

 Une petite entreprise : bonne ou pas pour la carrière ?

Il semble mieux vu de travailler dans une grande entreprise réputée que dans une petite organisation. Dans une PME, vos chances d’évolution, de développement et vos perspectives salariales ne seront pas égales. Alors qu’est-ce qui fait courir certains talents vers les petites organisations ?

Il y a des esprits autonomes, créatifs, responsables, en quelque sorte de véritables âmes d’entrepreneurs qui sommeillent parmi chaque cuvée de diplômés, de toute faculté et de toute école supérieure. Et ceux-ci ont de fortes chances de se plaire davantage dans un environnement plus horizontal, peu hiérarchique, très flexible, moins routinier, aux relations moins formelles, que l’on retrouve dans les PME.

Ils se différencient des autres, plus appelés par l’appât de la carte de visite, du statut, des gratifications diverses, ou tout simplement plus sécurisés par un environnement plus codifié et normé. Ont-ils pour autant moins de chances de carrière que leurs homologues fréquentant les grands groupes ?

Plus généraliste ou polyvalent

Qu’attendent les PME du candidat type qu’elles engagent ? Sans vouloir tomber dans les banalités, l’on peut dire qu’il sera plutôt généraliste que spécialiste, même s’il doit quand la situation l’impose, pouvoir approfondir un domaine ou l’autre et aller dans le détail.

Vos faits et gestes au grand jour

Impossible de sombrer dans l’anonymat dans une petite structure. Vous devez être prêt à rebondir sur les changements qui font partie du quotidien et vouloir grandir avec l’entreprise, tout en restant conscient qu’elle ne pourra vous faire évoluer plus vite qu’elle même. Possibilités de carrières plus rapides ou plus lentes ?

Certaines petites entreprises peuvent constituer de véritables tremplins de carrière, pour un homme ou une femme d’action qui pourra prouver son engagement et fera montre de trois fois plus d’énergie, au delà de son diplôme.

D’abord parce qu’elles ont moins de salariés, donc moins l’embarras du choix. Vous aurez plus vite votre tour. Et puis parce qu’elles sont souvent plus réactives que les grandes structures. Là où un projet de changement ou d’innovation peut s’étendre sur 2 à 3 ans au sein de celles-ci, il peut prendre place en quelques mois dans le cadre d’une PME. Comprenez donc par là que vous atteindrez sans doute plus vite des résultats et progresserez peut-être même plus rapidement qu’ailleurs.

Il est plus certain qu’il faille, comparé à un grand groupe, changer davantage d’employeurs pour grimper sur l’échelle hiérarchique, mais cela peut apporter aussi plus de diversité, de richesse et de maturité aux candidats qui feront preuve de capacités d’adaptation et de mobilité.

Moins évident de passer en grande entreprise après ?

Comme certains collaborateurs de grandes entreprises semblent être devenus des ‘produits corporate’ fabriqués selon la culture maison, vous risquez aussi fort bien de vous coller une étiquette PME, qui aura plus de peine à convaincre sur un CV, certes. Là où le bat blesse dans les PME, c’est sur le terrain de l’attractivité : elles ne peuvent se permettent de grosses campagnes de publicité. Donc vous partez avec un handicap, vous ne faites pas le même poids, autrement dit. Et l’inverse. Eh bien, les PME sont en quête de talents connus pour les aider à grandir et à se faire une image ...

A vous de voir ce que vous aimez, d’abord vous épanouir ou surtout travailler pour une marque socialement reconnue ?

(sc) - Sources : intermediair.nl, huffingtonpost.fr, www.letudiant.fr

Haut