CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Management
Management : les 6 qualités d’un militaire
3 Conseils
Militaires en reconversion : mise en valeur de nos atouts

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site, à l’origine, est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Le Business-Plan : élément clé de votre projet d’entreprendre

Le Business-Plan : élément clé de votre projet d'entreprendre

Précision

Faire un document qui ne laissera paraître aucune ambiguïté aux yeux du lecteur. Faites le lire par un ami de confiance qui ne connaît rien du domaine d’activité de votre entreprise et questionnez-le sur sa compréhension de votre projet.

Logistique

S’assurer que le lecteur aura de la facilité à se retrouver dans le document. Insérez-y au moins une table des matières et numérotez les pages. Demandez à ce même ami de trouver à quelle page vous présentez un élément précis du plan, par exemple le calcul du seuil de rentabilité ou encore le calendrier des réalisations. A-t-il pu s’y retrouver facilement ou a-t-il dû feuilleter le document du début à la fin ?

Cohérence

S’assurer qu’il y a une cohérence des informations et des données financières tout au long du plan. Toutes les fois où des chiffres ou des calculs sont indiqués dans le plan d’affaires, allez vérifier si vous les avez bien transcris au plan financier.

Réalisme

Être réaliste en effectuant les hypothèses et les scénarios financiers. Quoique vous deviez présenter trois scénarios : un optimiste, un pessimiste et un réaliste, demeurez toujours plausible, sans quoi les investisseurs n’y accorderont aucune crédibilité ;

Concision

Mettre en annexe les analyses et les informations complémentaires et pertinentes que certains lecteurs voudraient consulter.

Votre Business Plan doit indiquer ce qui est essentiel à la compréhension et à la démonstration de la faisabilité et de la rentabilité de votre projet. Pour ce qui est des contrats, des documents de constitution, du curriculum vitae etc. il faut plutôt les mettre en annexe pour alléger le document. En étant en annexe, ces documents seront toutefois disponibles pour les lecteurs plus pointilleux ou ceux qui désirent vérifier un aspect en particulier.

Fondement

S’assurer que les informations incluses sont basées sur des faits, des statistiques, des études, des opinions d’experts... De cette façon, vos conclusions seront crédibles puisqu’elles auront été tirées à l’aide de références neutres que tous les lecteurs ne pourront réfuter ou contester. Même s’il faut être imaginatif pour trouver un nouveau produit, ne vous laisser pas séduire par des idées "à la mode" et qui ne dureront pas. Toutes vos décisions doivent être appuyées sur des faits, de façon à ce que vos lecteurs arrivent aux mêmes conclusions.

À jour

Effectuer des mises à jour régulières du plan, selon l’évolution de l’entreprise. En maintenant votre document à jour, ceci vous permet de l’utiliser en tout temps pour une nouvelle demande de financement, d’être continuellement conscient des variables changeantes de l’environnement et de vérifier si vos objectifs ont été atteints.

Modèle de Business Plan

En faisant un tour complet de la littérature sur le démarrage d’entreprise et la rédaction de Business Plan, nous remarquons qu’il existe plusieurs modèles de Business Plan et qu’il peut sembler difficile d’en choisir un. Ce qu’il faut retenir avant de faire un choix, c’est que tout modèle de Business Plan peut et doit être ajusté à la nature du projet. Un bon plan donnera réponse aux questions suivantes :

  • 1. Quelle est la nature du projet ?
  • 2. Qui réalisera ce projet ?
  • 3. À qui est-il destiné ?
  • 4. Comment y arrivera le ou les promoteur(s) ?
  • 5. Combien coûtera le projet ?

Voici les différentes sections du modèle que nous nous proposons :

Le sommaire

La section introductive d’un Business Plan est le sommaire. Il doit être accrocheur et soigneusement rédigé, puisqu’il agit à titre de synthèse et que plusieurs investisseurs ou banquiers ne liront que cette partie, pour économiser de leur temps. En fait, il doit réunir les idées maîtresses de votre projet et susciter suffisamment d’intérêt chez son lecteur pour qu’il soit intéressé à lire le plan d’affaires au complet. Pour être efficace, le sommaire doit, en une, deux ou au maximum trois pages, capter et maintenir l’attention de son lecteur. Soyez clair ! Rappelez-vous que votre lecteur n’a pas nécessairement d’expertise dans votre champ d’activités.

La description de l’organisation et de son environnement

Dans cette première partie du Business Plan, nous retrouvons une description de l’entreprise et des indications sur sa raison sociale et sa forme juridique. Ensuite, il faut inclure l’énoncé de la mission de l’entreprise, les objectifs que les promoteurs désirent atteindre et finalement le sommaire des résultats de l’analyse du secteur d’activité et de l’environnement général de l’entreprise. Il est également très favorable, pour la crédibilité de votre projet, de préciser les alliances, les contrats et les clients que vous avez déjà, si tel est le cas. En terminant, en joignant un calendrier des réalisations passées et futures, vous indiquerez où vous en êtes avec ce projet et quelles sont les étapes que vous anticipez prochainement franchir.

L’équipe dirigeante

Cette section du plan a pour fonction d’expliquer le rôle de chaque membre de l’équipe dans le démarrage, en élaborant principalement sur leurs expériences et de leurs réalisations antérieures. Ceci vise à démontrer que le promoteur ou tous les membres de l’équipe dirigeante sont des valeurs sûres pour l’entreprise à mettre sur pied. Tout en fournissant ces détails, vous devez y joindre en annexe, un curriculum vitae et un bilan personnel des promoteurs, pour connaître les capacités à investir dans l’entreprise et leur habileté à gérer leurs finances personnelles. De plus, il est préférable de préciser quelle sera la répartition des contributions financières, matérielles, en compétence et en expérience de chaque promoteur dans la société. De ce fait, n’hésitez pas à inclure, en annexe, tout contrat de société ou convention d’actionnaires dont vous aurez convenus.

Le marché

Pour ce qui est de la partie sur le marché, il s’agit de présenter les résultats des démarches que vous avez effectuées pour connaître votre marché et votre clientèle. Pour effectuer une telle analyse, vous devez recueillir des données et des informations pouvant vous aider à chiffrer la demande pour votre produit, service ou concept. Ceci vous permettra de préciser le chiffre d’affaires visé et la stratégie choisie pour atteindre cet objectif. Il est essentiel de baser ces résultats sur des références neutres, telles que : des statistiques, des sondages, des articles de journaux, de revues, des questionnaires, etc.

Une bonne façon d’arriver à l’établissement de ce chiffre d’affaires sera de suivre différentes étapes telles que : l’évaluation du secteur d’activités (croissance, décroissance etc.), la détermination du profil des clients (âge, sexe, niveau de scolarité, revenus, habitudes de consommation, attitudes, perceptions, etc.), la segmentation des marchés, l’évaluation de la demande globale et de la demande pour le marché cible, l’analyse de la concurrence, le positionnement (comment allez-vous décrire votre produit ou service en comparaison avec ceux de la concurrence ?) et l’établissement de stratégies de pénétration de marché (faible prix, aspect innovateur du produit, qualité, publicité massive sur la qualité du service etc.).

Il est excellent d’appuyer vos choix sur des actions : offrir un meilleur service, tous le prétendent, mais vous, comment allez-vous traduire concrètement cette intention ?

N’hésitez pas à faire affaires avec des professionnels, surtout si vous avez besoin d’un nombre important d’acheteurs.

Le plan marketing

L’objectif du plan marketing est de présenter l’ensemble des moyens à mettre en oeuvre pour atteindre vos objectifs de chiffre d’affaires déterminés par l’analyse de marché. L’élaboration de cette stratégie marketing sera guidée sur la stratégie globale de pénétration du marché. Il s’agit alors de fixer les stratégies relatives et de justifier ses choix sur chacune des variables contrôlables de votre environnement qui sont classées en quatre "P" du marketing : le Produit ou le service, la Publicité et la promotion, le Prix du produit ou du service offert et finalement, la Place ou le canal de distribution. Puisque les choix que vous ferez pour la publicité et la promotion auront des incidences financières, il est important d’inclure à ce plan un sommaire de ces coûts, puisqu’ils seront ensuite utilisés au plan des ressources financières.

Le plan des opérations et de localisation

Le plan des opérations sera un portrait des opérations entourant l’exploitation de votre entreprise. Il vous faudra donc décrire la technologie et le processus de fabrication utilisés, préciser quels sont vos besoins en équipement, matériaux ou fournitures, indiquer où vous vous procurerez ces derniers, comment vous aménagerez votre local et quels sont les coûts associés à l’achat ou la location des ressources matérielles nécessaires à la réalisation de ce plan des opérations et de localisation. Il s’agit de préciser également à quel endroit sera située votre entreprise et d’indiquer pourquoi votre choix s’est arrêté sur celui-ci. Rappelez-vous que le plan de localisation et le choix de votre emplacement engendreront des coûts fixes et variables qui devront, à leur tour, être inclus dans vos prévisions financières. Il sera également pertinent d’indiquer au plan si vous serez propriétaire ou locataire des lieux et quelles seront les améliorations locatives à y apporter.

Le plan des ressources humaines

L’objet de ce plan est de présenter l’équipe qui vous assistera dans l’accomplissement de votre travail et de préciser certains détails associés à la gestion de votre personnel. En plus d’indiquer comment vous sélectionnerez vos employés, vous ajouterez quelques détails sur leurs postes et les tâches s’y rapportant, les compétences des personnes engagées dans votre entreprise, la formation que vous leur accorderez, les politiques salariales que vous privilégierez, et finalement, quelle sorte d’aide externe vous requerrez. Notez qu’il faudra inclure quelques informations sur le personnel de direction, le conseil d’administration et l’organigramme envisagé.

Le plan de développement

Le plan de développement de l’entreprise est le regard sur l’avenir de votre projet d’affaires et il décrit comment vous vous assurerez, dans l’avenir, que votre produit, service, ou concept réponde toujours aux besoins de votre marché. En fait, il est lié au plan marketing, de même qu’aux stratégies élaborées, puisqu’il précise quels sont les objectifs à long terme de l’entreprise, quelles sont ses perspectives de croissance, quel est de développement anticipé de votre produit, service ou concept et quels sont les coûts associés à la recherche et au développement que vous entendez effectuer.

Le plan de gestion des risques
  • Bien que certains entrepreneurs soient tentés de cacher dans leur plan d’affaires les faiblesses, les problèmes et risques associés à leur projet, il est préférable d’ajouter un plan de gestion des risques qui lui sont attribuables. Puisqu’il est probable et parfois même inévitable que ces faiblesses soient repérées par les lecteurs du plan, démontrez-leur que vous les connaissez déjà, que vous avez prévu des solutions alternatives et que votre projet n’en demeure pas moins viable. En fait, en expliquant les risques, vous donnerez de la crédibilité à votre projet puisque vous aurez su les déceler et que vous en aurez déjà prévu la solution.

Le plan financier et la proposition financière

Une des sections les plus importantes de votre Business Plan sera le plan des ressources financières puisqu’il devra démontrer en quoi et comment votre projet d’affaires est rentable. Le plan financier sera complété à l’aide des informations, des coûts et des décisions prises dans les plans marketing, des opérations, des ressources humaines et de développement. En complétant ce plan et les différents états financiers qu’il faut y inclure, rappelez-vous que les investisseurs chercheront à voir le potentiel de l’entreprise et quand sera atteinte la viabilité financière. Les investisseurs ne cherchent pas à voir des "gros chiffres" mais plutôt, des prévisions "réalisables".

À partir des hypothèses et des scénarios financiers que vous établirez, vous aurez à dresser un bilan d’ouverture, de même que des états des résultats prévisionnels, des états prévisionnels de mouvements de caisse et des bilans prévisionnels pour les trois premières années d’opérations. De plus, une analyse financière, à partir du seuil de rentabilité et des ratios financiers, devra être incluse.

Notons que l’aide d’un professionnel est grandement suggérée, si votre projet dépasse le cadre du travail autonome.

Quant à la proposition, son objectif est d’indiquer la somme d’argent requise, le financement recherché, l’utilisation qui sera faite des fonds, la nature et le niveau des garanties (endosseur, hypothèques ...) fournies à l’investisseur. En fait, cette section offre, en un seul coup d’oeil, les conclusions tirées dans les différents plans opérationnels du plan d’affaires. C’est d’ailleurs cette proposition qu’un partenaire financier peut lire pour avoir rapidement une idée d’ensemble de la viabilité financière du projet.

Les annexes

Les annexes d’un plan d’affaires peuvent inclure, par exemple : des études, des informations complémentaires, un glossaire des termes techniques employés, le curriculum vitae et le bilan personnel du promoteur, les calculs effectués, les contrats conclus avec les fournisseurs, les clients, le locateur, les associés ou les actionnaires ...

Haut