CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
Les Sociétés Militaires Privées (PSCs)
2 Conseils
La lettre de motivation
3 Conseils
La reconversion des militaires

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Mythes et réalités de la gestion du temps

Mythes et réalités de la gestion du temps

Avez-vous déjà entendu parler du principe de Pareto, parfois appelé la loi de Pareto ? Il se décrit comme la règle des 80/20, selon laquelle 20 % d’une activité fournissent toujours 80 % des résultats. Devenu populaire à la fin des années ’40, ce principe est encore pertinent de nos jours. Il peut facilement s’appliquer avec succès à diverses situations, y compris à la gestion du temps.

En gestion du temps, la règle des 80/20 est précieuse, car elle rappelle quotidiennement aux gens de consacrer leur temps et leur énergie aux 20 pour cent% de leur travail qui importent vraiment. En retour, ces 20 % peuvent produire 80 % des résultats requis.

Si vous maîtrisez cette règle et si vous l’intégrez à votre travail, elle pourrait s’avérer un excellent outil pour vous aider à rester organisé et efficace, surtout si les échéanciers exercent sur vous une grande pression. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la gestion du temps est avant tout une question de gestion personnelle. Il s’agit d’apprendre à bien investir le temps dont vous disposez, c’est-à-dire comment vous planifiez, placez par priorité, déléguez et organisez vos activités quotidiennes.

Il existe plusieurs outils et techniques pour vous aider à intégrer dans votre quotidien la règle des 80/20. Cependant, afin de savoir comment les utiliser, il est important de reconnaître, de comprendre et de surmonter quelques-uns des mythes habituels que nous adoptons parfois pour justifier notre performance et notre rendement.

Mythe n°1

« Je travaille beaucoup mieux sous pression ; c’est pourquoi je suis souvent à la dernière minute. » Certaines personnes sont convaincues que la pression stimule leur créativité et leur productivité. En réalité, personne ne travaille mieux sous pression et la procrastination ne peut qu’aggraver les choses. Plus vous reportez une tâche, plus l’espace de temps alloué pour bien la faire rétrécit et plus la tâche devient désagréable.

Essayez plutôt de morceler les grands projets afin de les rendre plus faciles à gérer. Ensuite, consacrez de courtes périodes de temps à chacune de ces activités. En plus de rendre votre projet moins intimidant, cette façon de faire vous aidera à surmonter la réticence que vous aviez à l’égard de votre projet et rendra votre objectif plus tangible.

Mythe n°2

« J’effectue deux fois plus de travail lorsque je mène plusieurs tâches de front. » Si vous menez plusieurs tâches de front, soyez prudent. S’il peut s’avérer nécessaire et parfois primordial de mener de front plusieurs tâches, il pourrait vous arriver de perdre rapidement le contrôle et d’être incapable de réaliser efficacement une seule d’entre elles. Lorsque vous menez deux tâches de front, des recherches ont permis de constater que les résultats sont moins bons que si vous n’en accomplissiez qu’une seule. En plus de perdre du temps à aller de l’une à l’autre, la vitesse à laquelle vous exécutez chacune des tâches diminue.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le cerveau humain n’est pas programmé pour bien faire deux choses à la fois. Et, pour plusieurs personnes, le multitâche ne peut qu’entraîner qu’un désordre dans leur espace de travail et des projets à demi terminés. Essayez de vous réserver le temps nécessaire à la réalisation de chacune de vos tâches et consacrez-vous à une seule tâche à la fois. Si l’une d’entre elles exige plus de temps, replacez votre cerveau à zéro en prenant toutes les heures ou presque une pause de cinq à dix minutes.

Haut