CANDIDATS RECRUTEURS

NAVIGATION

POPULAIRE

1 Conseils
La reconversion des militaires
2 Armées
Qualités fondamentales du chef militaire
3 Management
Management : les 6 qualités d’un militaire

MISSION RECONVERSION

[(

Ce site est le résultat d’une initiative privée d’anciens militaires reconvertis ou en instance de reconversion apportant un éclairage éprouvé en situation réelle de recherche d’emploi.

La somme des expériences de ces hommes et femmes ayant, un temps de leur vie, servi les armes de leur pays se retrouve dans les articles et dossiers de ce site.

Totalement indépendant des organisations institutionnelles, missionreconversion.fr ne revendique aucune appartenance politique ou syndicale et ses contributeurs, issus de toutes les strates de la société militaire, peuvent transmettre dossiers, articles, expériences et points de vue.

Les pages de ce site sont également ouvertes à tous les organismes visant à faciliter la reconversion d’anciens militaires.

Missionreconversion.fr est ouvert à toutes les idées et initiatives visant à rendre la reconversion la plus réussie possible, du maître chien à l’ingénieur, du fantassin au chef d’EM, dans un esprit de coopération et de recherche d’efficacité maximum.

Missionreconversion.fr est un opérateur du secteur parmi d’autres. Il propose une grande souplesse d’utilisation. Il est ouvert à tous ceux qui souhaitent apporter leur concours - tant de façon occasionnelle que récurrente.

|couper{150}] Lire plus

Une planification consciencieuse : un gain de temps

Une planification consciencieuse : un gain de temps

Je suis régulièrement surpris que des sociétés se lancent dans des projets corps et âme en négligeant l’aspect de la préparation et de la planification. Cela me rappelle une entreprise, dont la planification pour un projet (durée de 2 ans) considéré comme important se résumait en une feuille A4. Seules les thématiques principales avaient été décrites et estimées. Les tâches intermédiaires n’avaient pas été documentées. Dès lors, comment estimer la durée, les ressources et les coûts du projet  ?

Il est intéressant de réaliser que dans des situations simples de la vie quotidienne, nous maîtrisons implicitement l’acte de planifier. Prenons l’exemple de la fameuse liste de commissions. En général, nous prenons le temps de la rédiger, de façon consciencieuse. Elle repose, par exemple, sur l’objectif de définir les produits nécessaires à acquérir pour la semaine. Elle énumère dans le détail tous les éléments à se procurer. De manière à être le plus efficace possible, ces derniers sont souvent ordonnancer, selon la disposition des rayons du magasin. Cette planification opérationnelle permet de pi loter aisément l’achat de produits, tout en minimisant son budget et temps au sein du commerce. Nous pouvons en déduire que nous disposons globalement de quelques compétences dans l’art de planifier.

Dès lors qu’en est-il au niveau des entreprises  ? Plani fier serait-il perçu comme une perte de temps, comme un coût  ? L’intérêt de passer rapidement à l’action serait-il plus motivant, et perçu au départ, comme un gain de temps ... instinctivement l’action l’emporte sur la réflexion. Pour reprendre le principe de Laborit, l’intérêt serait-il de privilégier ce qui plaît, ce qui va vite, avant ce qui déplaît, ce qui va lentement  ? De nombreuses hypothèses peuvent être mises en avant, mais au final, pour quels effets  ?

La pression de l’environnement et le fait de se focaliser uniquement sur l’objectif à atteindre dans les délais impartis sont effectivement de nature à favoriser l’action,aux dépens parfois du temps nécessaire à une bonne préparation et planification. Cependant, réduire le temps de préparation peut entrainer diverses conséquences, par exemple  : avoir une vue d’ensemble minimaliste, omettre certaines tâches essentielles ou éviter d’analyser d’autres solutions possibles peut-être plus pertinentes... etc., impactant ainsi sur les délais, les coûts et l e résultat souhaité.

La planification doit être réalisée soigneusement et progressivement. Elle représente l’armature, le chemin à suivre. Elle a un caractère dynamique. Sa conception implique l’ensemble des acteurs concernés et en même temps de la patience. En fonction de l’objectif à atteindre, il s’agit de visualiser le projet tel qu’il est imaginé, pour en décrire le scénario optimum et d’en déterminer ensuite, toutes les actions à réaliser, ainsi que de définir les ressources adéquates.

La planification accroît la notion de maîtrise, les chances de réussite, limite les risques, tout en améliorant la productivité et la qualité. Outil de communication, elle est également un instrument de prédilection pour le suivi du projet. Une planification méticuleuse est une nécessité permettant ainsi un gain de temps et des économies.

Avec l’aimable autorisation de Bruno Morchetti , Consultant pour le magazine Le Monde Economique et Directeur de IMPULSE MANAGEMENT Network

Haut